Mar 222012
 

Hesna Cailliau, L’esprit des religions : Connaître les religions pour mieux comprendre les hommes, Editions Milan, Paris, 2003, (196p.)

Présentation de l’éditeur Au cœur de cet essai, il y a cette idée : « toute religion transmet une culture qui conduit à une certaine vision du monde, une manière de penser et un mode de relations sociales ». Croyante ou athée, chaque personne est influencée par ses traditions. Celles-ci ne sont pas des vêtements que l’on peut mettre et ôter à sa guise, elles sont profondément enracinées dans le psychisme humain et dans la mémoire collective. Aucune culture ne peut prétendre à l’universel sans ouvrir la voie à l’impérialisme, voire au totalitarisme.

L’auteur rappelle dans cet ouvrage qu’il n’y a pas de paix possible entre les peuples sans connaissance réciproque ; le mépris et la peur de l’étranger sont toujours liés à l’ignorance. Cependant la vraie connaissance de l’autre relève beaucoup plus d’une rencontre que d’un savoir intellectuel. Quand un peuple connaît les traditions d’un autre peuple (ce qui est perçu comme un signe de respect), le dialogue et la rencontre s’en trouvent facilités. Le défi actuel consiste à accepter de repenser les choses différemment : un détour par d’autres modes de pensée permet non seulement de s’enrichir mais aussi de découvrir l’originalité de sa propre culture.