Juil 102012
 

Le Conseil œcuménique des Eglises (COE), ainsi que plusieurs communions chrétiennes mondiales, l’Alliance évangélique mondiale et l’Eglise catholique romaine comptent sur la présence d’une cinquantaine de responsables d’Eglise et d’experts du dialogue islamo-chrétien, à l’occasion d’un colloque qui se déroulera du 18 au 20 octobre à Chavannes-de-Bogis, près de Genève, en Suisse.

L’objectif de ce colloque est d’offrir un espace aux Eglises et aux communions pour leur permettre de faire part de leurs initiatives et ressources théologiques en matière de dialogue avec les musulmans, et de déterminer les thèmes essentiels pour la théologie chrétienne par rapport au dialogue islamo-chrétien.

Ce colloque vise entre autres à envisager des moyens de définir une conception théologique chrétienne du dialogue avec l’islam et de déterminer quels sont les thèmes théologiques se rapportant à l’identité chrétienne vis-à-vis de l’islam. Afin d’atteindre cet objectif, le colloque s’intéressera aux contributions des différentes traditions chrétiennes et aux expériences des Eglises dans diverses régions du monde, notamment en Asie, en Afrique, en Europe et au Moyen-Orient.

Le catholicos Aram Ier, chef de l’Eglise apostolique arménienne (siège de Cilicie), sera l’orateur principal du colloque. Déjà en tant que président du Comité central du COE de 1991 à 2006, Aram Ier, s’était distingué en menant le travail du Conseil sur la coopération et le dialogue interreligieux.

Cette réunion rassemble des représentants de la communion d’Eglises membres du COE, de conseils d’Eglises et de communions d’Eglises, notamment la Communion anglicane, le Conseil consultatif œcuménique des Disciples (Eglises chrétiennes), le Comité consultatif mondial des Amis, la Conférence internationale des évêques vieux-catholiques, la Fédération luthérienne mondiale, le Conseil œcuménique réformé, l’Alliance réformée mondiale et le Conseil méthodiste mondial.

Le colloque est né d’un processus œcuménique de réponse à la lettre “Une parole commune” – signée par 138 intellectuels musulmans et adressée à des responsables chrétiens du monde entier – qui a été engagé par le COE en 2007. Ce processus comprend la publication du document “Apprendre ensemble à explorer l’amour”, qui encourage les Eglises membres du COE à entretenir un dialogue avec les musulmans dans leurs communautés locales.

Une série de dialogues entre chrétiens et musulmans a posé les bases de ce colloque. Du 12 au 15 octobre a notamment eu lieu une conférence à l’Université de Cambridge, sous les auspices de l’archevêque de Cantorbéry, et en juillet une réunion s’est tenue à l’Université Yale.

Depuis la publication de la lettre, des responsables chrétiens des traditions catholique, orthodoxe, anglicane, protestante et évangélique collaborent avec des musulmans pour organiser une série de dialogues et de colloques jusqu’en 2010.

La spécificité du colloque qui a lieu du 18 au 20 octobre est l’espace qu’il offre pour élaborer, de façon œcuménique, une conception théologique chrétienne commune du dialogue avec l’islam et déterminer les implications du dialogue islamo-chrétien à notre époque.

A lire également

Sorry, the comment form is closed at this time.