Fév 082013
 

Le P. Jacques Levrat, fondateur du centre de documentation La Source, à Rabat (Maroc) est décédé le mercredi 6 février 2013 à Lyon (Rhône). Né dans cette même ville en 1934, il est ordonné prêtre en 1960, et envoyé en 1967 au service des chrétiens travaillant en coopération au Maroc. Il devint, de 1973 à 1980, vicaire général du diocèse de Rabat, fonction qu’il réoccupera de 1995 à 2000.

Docteur en théologie (1984), cofondateur du Groupe de recherches islamo-chrétien (Gric), Jacques Levrat est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés au dialogue islamo-chrétien.

En 1981, il fonda La Source, le centre de recherche et de documentation de Rabat, qu’il dirigea jusqu’en 2000. C’est à ce titre que Mohammed Janjar ( Directeur – adjoint de la Fondation du Roi Ibn Abdelaziz du Roi Abdul Aziz pour les Études Islamiques et les Sciences Humaines ) a tenu à lui rendre hommage

 

A la Fondation du Roi Abdul-Aziz (Casablanca), nous venons de perdre avec la mort de Père Jacques Levrat, un grand ami et un compagnon de première heure, qui a cru comme nous à ce projet et n’a pas hésité, dès la première année (1984), quand il n’y avait que des rayonnages métalliques vides, d’immenses magasins déserts, et des rêves fous dans nos têtes. Il dirigeait à l’époque la bibliothèque de la Source  dont il a mis à notre disposition les ouvrages doubles et nous a aidés, avec sa générosité et sa disponibilité habituelles,  à créer le noyau des documents anciens sur le Maroc et le Maghreb en général. Le dialogue et l’échange entre lui et notre équipe, et entre la Source et la Fondation était permanent, spontané, fraternel et totalement désintéressé. Plus tard quand il a voulu créer un nouveau foyer culturel à Béni Mellal, au service des jeunes étudiants de cette ville devenue universitaire et qui été dépourvue du minimum d’infrastructures bibliothéconomiques nécessaires, la Fondation n’hésita pas  à lui fournir des milliers d’ouvrages et une partie des équipements (rayonnages, tables et chaises).

 Collaborateur de la revue Prologues, Jacques Levrat, nous a initiés à la dimension dialogue des religions. Un dialogue qu’il incarnait par sa vie parmi nous, à l’écoute des débats internes à l’islam, partageant avec nous nos soucis et nos interrogations, participant assidument  aux colloques et diverses manifestations culturelles qu’organisait la Fondation sur près de trois décennies. Et dont le dernier moment (Monothéisme et pluralisme : 30 septembre- 1er octobre 2011) fut justement un hommage qui lui a été rendu en guise remerciement pour ce dont il nous a fait don à la Source, dans le GRIC et ailleurs.

 Aujourd’hui, à l’entrée de la Bibliothèque de la Fondation, se tient une exposition de ses travaux, des ouvrages édités en hommage à son action, sa pensée et sa posture d’homme de dialogue. Les jeunes étudiants qui fréquentent la Fondation vont découvrir son visage, sa biographie, ses travaux et surtout l’esprit humaniste et fraternel qui fut le sien et que nous souhaitons perpétuer et transmettre aux générations futures.

 Le 25 mai dernier, quand je l’ai vu pour la dernière fois à l’occasion de la rencontre à laquelle je participais à côté de mes amis Driss Khrouz (BNRM) et Jamaa Baida (Archives du Maroc), très affaibli, mais le regard clair et l’esprit éveillé du travailleur acharné qu’il a toujours été. Ce fut une formidable leçon de courage, d’humanité et de générosité de voir Jacques au pied de l’Atlas qu’il a tant aimé, mener le combat contre la maladie et la souffrance pour rester au service de la jeunesse, du livre et de la culture.

 En le quittant ce jour- là, j’ai vu dans ses yeux cette douce lumière qui dit la confiance et la sérénité que procure le sentiment du devoir accompli. Sur le chemin du retour nous nous sommes dit que peut-être nous le voyons pour la dernière fois. Aujourd’hui, je revois Jacques tel un fleuve généreux qui achève sa course pour se glisser paisiblement dans l’immensité de l’Etre, après avoir nourri de vastes et verdoyantes vallées.

 Merci Jacques pour ta vie de don.

 Mohamed-Sghir JANJAR

Sorry, the comment form is closed at this time.