Mar 062017
 

A l’occasion de sa 40 ième assemblée générale, les délégués du Gric du Maroc, de Tunisie, de Paris et Barcelone se sont réunis à Tunis les 24-25 février 2017. 

La force de l’amitié et de la confiance mutuelle entre chrétiens et musulmans du groupe a favorisé une vraie liberté dans nos échanges. Nous avons pu aborder sereinement les questions sociales et religieuses posées dans nos différents pays, en regardant avec sérénité les limites et les forces de nos traditions religieuses respectives. 

En rendant compte de nos recherches (bientôt publiées sur ce site internet), nous avons cherché à mieux comprendre comment interpréter et recevoir les versets de nos textes sacrés qui traitent notamment de la violence ou de la guerre et qui sont invoqués par certains pour justifier des comportements d’exclusion, voire des actes barbares.

En introduisant notre prochain thème de recherche, « Éduquer dans un contexte pluriel », nous avons souligné les difficultés de la transmission intellectuelle, culturelle et religieuse dans nos différents pays. Comment ouvrir la jeunesse d’une part et d’autre part les jeunes engagés dans une formation en religion  à une vraie prise en compte de la pluralité religieuse et culturelle ? Comment éduquer à faire émerger un sens critique constructif pour intégrer intelligemment  la masse d’informations accessible via Internet ? Le risque d’un enfermement identitaire et d’une simplification réductrice de nos traditions touche malheureusement la plupart des institutions éducatives. 

Nous souhaitons contribuer, par nos recherches, à accroître cet esprit de dialogue et d’ouverture au sein de nos propres communautés et dans l’accueil et la compréhension des autres.  C’est aussi ce que nous souhaitons pour chacun d’entre vous qui lisez ce message.

Sorry, the comment form is closed at this time.