Juin 122012
 

« Itinéraires Spirituels » à Chartres le samedi 31 mai 2008 dernier, en la fête de la Visitation, Chrétiens et Musulmans ont marché sur les pas de la Vierge Marie. Un des participants nous fait part de ses impressions. Proposée par le GAIC, cette marche « ouverte à toute personne respectueuse des convictions d’autrui » a d’emblée retenu toute notre attention : la perspective de retrouver quelques amis du GAIC et surtout le souvenir des méditations profondes de Christian de Chergé sur la Visitation ont forcé notre décision : « …ici peut et doit s’accomplir la visitation de l’Eglise au peuple des musulmans… Comme Marie, elle porte en elle l’Emmanuel. Il est son secret. Elle ne sait comment le dire. Doit-elle même le dire ? Et voici que souvent c’est l’autre qui prend l’initiative du salut comme Elisabeth parlant la première dans la liberté de l’Esprit… » (homélie 31-05-93) « Nous sommes invités à être continuellement en état de visitation, comme Marie auprès d’Elisabeth, pour magnifier le Seigneur de ce qu’il accomplit en l’autre… et en moi » (Ribât 88) Dès 9 h 30 notre marche commence ; Khaled et Hubert en rappellerons le sens et évoqueront les « petits signes » qui en ont accompagné l’organisation ; nous apprendrons entre autres, le lien en langue arabe entre « pèlerinage » et « visitation » ! Khaled parlera de Marie dans la tradition musulmane et quand les jambes se feront un peu lourdes quelques vers de Peguy récités par Norbert, nous redonnerons courage : « Etoile de la mer voici la lourde nappe Et la profonde houle et l’océan des blés Et la mouvante écume et nos greniers comblés Voici votre regard sur cette immense chape.. » Beaucoup d’échanges entre marcheurs ; ils continueront lors d’un repas partagé, festif et réparateur. A 13 h 15 nous retrouvons Isabelle Pastor devant la cathédrale : spécialiste de l’art gothique, amoureuse de la cathédrale de Chartres, et bonne connaisseuse de l’art musulman, elle va en moins d’une heure nous passionner en évoquant successivement : – l’art gothique et son bouleversement à Chartres, l’ampleur du vaisseau et l’allègement de la masse de pierre. – « Dieu est lumière » des 183 verrières nous contemplerons celles du portail royal (l’arbre de Jessé, l’enfance et la Passion du Christ) puis nous attarderons un peu sur les verrières de Joseph dans la nef et puis la rose du transept nord : occasion pour Isabelle de rappeler avec beaucoup de délicatesse le sens spirituel de ces vitraux. – enfin présentation des « pierres vivantes » du portail nord restauré, le rapport ancien/nouveau testament et toutes les préfigures du Christ. Nous y retournerons ! A 14 h 30 nous descendons dans la crypte où selon la coutume du GAIC nous écouterons deux « itinéraires spirituels » : ceux du prêtre libanais Charbel et de Mina, jeune étudiante musulmane. Pouvons-nous discerner le passage de l’Esprit dans ces itinéraires ? Il nous semble que pour Charbel l’Esprit a agit plutôt comme un feu, pour Mina la douceur de la colombe semble l’avoir emporté. Témoignages bien émouvants !! C’est trop rapidement que seront abordés ensuite la vénération de Marie chez les Musulmans et les Chrétiens… A 16 h, place aux chants des deux patrimoines : Charbel chante merveilleusement quelques hymnes à Marie en arabe (il n’est pas nécessaire de maîtriser cette langue pour en saisir la beauté) ; un duo marocain interprètera magnifiquement plusieurs chants religieux. Pour le final Charbel se joindra à eux et ce chant illustrera la communion qui aura été la notre au cours de la journée. Le temps sera bien court et Norbert aura tout juste le temps de lire les encouragements reçus de plusieurs évêques de France. Une cinquantaine de personnes ont participé à cette journée dont un bon quart de musulmans ; cela est certes bien peu, mais sans doute est-il aujourd’hui tout aussi important de « faire signe » que de « faire nombre » Par Alain Durand, un des participants

A lire également