Récits de la création par Asma Nouira, Chantal Vankalck ,GRIC Tunis

 Les dossiers du GRIC  Commentaires fermés sur Récits de la création par Asma Nouira, Chantal Vankalck ,GRIC Tunis
Juin 052018
 
Récits de la création par Asma Nouira, Chantal Vankalck ,GRIC Tunis

Depuis la fin du XIXe siècle, nous assistons à une évolution sans précèdent du statut de la femme. La reconnaissance légale de ses droits de citoyenne à part entière en est le signe le plus frappant.
Dans la culture occidentale, s’est opérée une mutation rapide du paradigme traditionnel où la femme, considérée comme une mineure, était « sous la tutelle » de son époux. Un nouveau modèle a vu le jour, introduisant un changement dans la relation homme-femme. Aussi, les relations d’autorité ont fait place à des relations de réciprocité et d’égalité.
Dans certains pays de culture arabo-musulmane, les législations concernant les droits politiques et socio-économiques, les progrès technologiques, – caractéristiques de la modernité- ont permis aux femmes d’entrer dans le domaine public, de rivaliser avec les hommes dans certains secteurs de la société, de travailler, d’avoir la même mobilité que les hommes, d’êtres chefs d’entreprises.
L’objet de cet article à deux voix serait de revisiter les textes bibliques et coraniques concernant la création de l’être humain et de vérifier l’hypothèse qu’il est possible de lire autrement ce récit, pourtant si connu et souvent réduit à la caricature « Eve sortie de la côte d’Adam» et de mettre en exergue la perception de la femme dans nos Ecritures et traditions respectives.

Dialogue interreligieux à l’épreuve des « versets douloureux » par M.S. Janjar GRIC Maroc

 Les dossiers du GRIC  Commentaires fermés sur Dialogue interreligieux à l’épreuve des « versets douloureux » par M.S. Janjar GRIC Maroc
Mar 262018
 
Dialogue interreligieux à l’épreuve des « versets douloureux » par M.S. Janjar GRIC Maroc

Il s’agit de remarques inspirées à Mohammed Sghrir Janjar, par la lecture de « A propos des versets douloureux Par Anne Balenghien, GRIC-Maroc, 2015 » analyse du livre intitulé « Les versets douloureux. Bible, Evangile et Coran entre conflit et dialogue par David Meyer, Yves Semoens, Soheib Bencheikh, Editions Lessius/Cerf, 2008, 208 p. , article publié sur ce site.

Monothéisme, violence et histoire par M. S. Janjar Gric Maroc

 Les dossiers du GRIC  Commentaires fermés sur Monothéisme, violence et histoire par M. S. Janjar Gric Maroc
Fév 192018
 
Monothéisme, violence et histoire par M. S. Janjar  Gric Maroc

De toutes les interrogations possibles, contentons-nous de celle-ci : « Est-ce que la violence perpétrée ici et là, au nom du monothéisme, lui est consubstantielle ou serait-elle une des contingences de son déploiement dans l’histoire des hommes ? ».
Notre pari est ne n’exclure de l’examen aucune des deux pistes de l’alternative, d’explorer la complexité de la question telle qu’elle se construit dans les savoirs modernes, avec un point de repère intellectuel : les travaux de J. Assmann.

Artistes de tradition musulmane et Noé: Ayssem Makni, GRIC Tunis

 Noé, Les dossiers du GRIC  Commentaires fermés sur Artistes de tradition musulmane et Noé: Ayssem Makni, GRIC Tunis
Mai 092017
 
Artistes de tradition musulmane et Noé: Ayssem Makni, GRIC Tunis

En dépit de la condamnation de la figuration par certains théologiens musulmans, le prophète Noé a été représenté sur des fixés sous-verre, des miniatures, des peintures de manuscrits anciens et des tableaux contemporains, œuvres d’artistes de tradition ou de culture musulmane. Cet article, largement illustré, donne un aperçu de la variété et de l’actualité de ces belles représentations.

Avr 182017
 
Noé :la tentation d'une nouvelle idolâtrie Samia Lajmi Gric Tunis

Noé ou prophète de la repentance, qui prêcha durant 950 ans, fut le premier à donner l’exemple de l’homme persévérant et patient dans les épreuves.
Dieu l’a envoyé pour appeler son peuple dépravé à abandonner l’idolâtrie (shirk en arabe) et lui rappeler la nécessité de vouer un culte sincère, reconnaissant l’unicité de Dieu dans Sa seigneurie et dans Son adoration après que la confusion et la perversion se soient insinuées parmi l’humanité. Ainsi commença la mission de Noé comme prophète réformateur et avertisseur.
Mais en dépit des siècles qui se sont écoulés et des progrès prodigieux qu’a connus l’humanité, l’homme n’a que peu changé en esprit. Ses dérives idolâtres, certes moins grossières que celles du peuple de Noé et plus “civilisées” peut-être, sont tout aussi dangereuses. Ainsi le message de Noé demeure d’une actualité brûlante.
Quelles sont donc les origines de l’idolâtrie? Quelles formes peut-elle revêtir dans les sociétés modernes? Pourquoi nous obstinons-nous dans une conduite trompeuse et irresponsable ?

Noé et Ibn ‘Arabi par Inès Horchani GRIC Tunis

 Noé  Commentaires fermés sur Noé et Ibn ‘Arabi par Inès Horchani GRIC Tunis
Fév 212017
 
Noé et Ibn ‘Arabi par Inès Horchani GRIC Tunis

Petite méditation d’ontologie divine : Dans Fuçûç al-hikam, Ibn Arabî consacre un chapitre à Noé. Cet ouvrage, connu en français sous le titre La Sagesse des Prophètes, est ardu, à la fois poétique et hermétique. C’est un véritable manuel d’initiation à la mystique musulmane, qui ne peut être résumé, mais demande à être médité.

Noé ou la création restaurée par M de La Chevrelière GRIC-Tunis

 Noé, Les dossiers du GRIC  Commentaires fermés sur Noé ou la création restaurée par M de La Chevrelière GRIC-Tunis
Mai 132016
 
Noé ou la création restaurée  par M de La Chevrelière GRIC-Tunis

Dans la tradition catholique, un texte décrit la porte située sur le côté de l’arche (Gen. 6,16) qui s’ouvre pour laisser passer tous ceux qui ne devaient pas périr dans le déluge comme une préfiguration du côté ouvert du Christ en croix