Jan 152018
 

C’est avec une immense tristesse que j’ai appris le décès du Père Maurice BORRMANS, que Dieu reçoive son âme  dans la Paix.

Le Père Maurice BORRMANS, que j’ai bien connu, est à mes yeux un fervent artisan du dialogue islamo-chrétien et un travailleur acharné pour consolider avec le monde des musulmans des liens indéfectibles.

Il est et sera l’ami, avec J. Levrat et d’autres chers regrettés Pères Blancs,en particulier R.Caspar , les témoins d’un avenir meilleur pour nos communautés et un réel espoir pour une humanité angoissée.

Aujourd’hui, je pense très fort au Père BORRMANS comme à tous ceux et à toutes celles qui m’ont fait découvrir la richesse de la fidélité à leur Foi et la grandeur de leur passion.

Avec ces hommes et ces femmes, qui peuvent nous paraître différents, on saisit la nécessite d’une rencontre ouvrant les chemins d’une quête spirituelle et humaine qui nous manque tragiquement.

Le souvenir du Père BORRMANS réconforte en moi la conviction qui nous a réunis à savoir que notre certitude de foi implique nécessairement une recherche sans fin de la vérité, à l’aide et à la lumière de Dieu, et que, d’autre part, d’autres approches de la vérité que la nôtre, à partir d’une autre Parole que celle qui fonde notre foi, sont légitimes et peuvent être fécondes pour nous.

Amitiés sincères

Sorry, the comment form is closed at this time.