Juil 102012
 

Mardi 5 janvier 2010, vers 14h15, la Bibliothèque de l’Institut des Belles Lettres Arabes de Tunis (IBLA) a été l’objet d’un énorme incendie. L’explosion, à l’origine de cet incendie, a coûté la vie du missionnaire italien, Gian-Battista Maffi. 60% de la Bibliothèque (qui compte environ 34000 monographies, dont la moitié en langue arabe et le reste dans les principales langues européennes), seraient partis en fumée. Une première estimation parle de 17 OOO ouvrages brûlés.

Qu’est ce que l’IBLA ?

L’IBLA comprend aujourd’hui deux bibliothèques, une pour les jeunes lycéens du quartier et une autre pour des professeurs d’université, chercheurs et étudiants à partir du troisième cycle, ainsi que la revue Ibla, avec 191 numéros publiés (Juin 2003).

L’IBLA consulte régulièrement ses lecteurs (bibliothèques et revue). En ce qui concerne la bibliothèque des lycéens, il est évident que ces lycéens cherchent un endroit pour y étudier et lire dans le calme et où ils puissent être aidés dans leurs études. Les chercheurs quant à eux, considèrent très positivement l’accueil qu’ils reçoivent dans la bibliothèque de recherche ainsi que le système de fichiers informatisé mis en place. Ils apprécient surtout les livres en français et les revues en langue arabe. Quand à la revue, l’Ibla ne fait pas exception : recensions et chroniques semblent les rubriques les plus appréciées.

Par son existence et ses activités, l’IBLA a pu contribuer, modestement, à renforcer parmi ses lecteurs et amis leur ouverture inter-culturelle. Respecter, estimer, promouvoir gratuitement et sans parti pris la culture de l’autre peut mener à l’appréciation mutuelle, à la praxis d’un dialogue interculturel et inter-religieux, à l’intime conviction que le chemin que Dieu nous donne, et que nous faisons en marchant, nous le faisons « ensemble ». Dans ce sens, IBLA peut s’avérer un espace de liberté, de respect et de vérité mutuelles, très exigeant avant tout pour ceux qui y collaborent. Cette exigence, IBLA l’accueille comme un service où, tous, quel que soit leur pays, leur culture ou leur religion, en sont, en même temps acteurs et récepteurs.

Pour aider l’IBLA

L’équipe de l’IBLA vient de mettre un mail avec un compte pour récolter les dons :

PREL DE TUNIS SOLIDARITE IBLA

60-20-36971-8 08 000 0006020369718 07

Les virements sont à faire sur ce compte et non sur celui d’IBLA (institut ou revue) que vous pouvez trouver sur le site de l’Institut.

Voici les coordonnées d’IBLA :

Institut des Belles Lettres Arabes ( IBLA )

12bis, rue Jamaa Al-Haoua , 1008 Tunis Bab Menara – TUNISIE

Téléphone 00.216.71.560133 ; Télécopie 00.216.71.572683

site internet : http://www.iblatunis.org/index.html

Sorry, the comment form is closed at this time.