Juil 102012
 

Lors de l’audience générale du mercredi 20 septembre 2006, le pape Benoît XVI a prononcé en français une synthèse de ses déclarations en italien dans lesquelles il est revenu sur ses propos controversés sur l’islam…

“Chers Frères et Soeurs,

Je voudrais évoquer aujourd’hui mon voyage pastoral en Bavière, mon pays natal, rendant grâce à Dieu qui a permis cette visite et remerciant également les personnes qui y ont travaillé avec dévouement.

Ce voyage n’a pas été seulement un retour sur le passé, mais aussi une occasion providentielle pour regarder avec espérance l’avenir. Après la première étape à Munich, ville dont je fus l’Archevêque, pour implorer la bénédiction de la Mère de Dieu, il y eut l’étape du sanctuaire marial d’Altötting et, le lendemain, celle de Ratisbonne. Là, j’ai rencontré les professeurs et les étudiants de l’Université, pour évoquer le rapport entre foi et raison.

Malheureusement, la citation faite au début a été l’objet d’un malentendu, alors que je voulais expliquer que ce ne sont pas la religion et la violence qui vont ensemble, mais la religion et la raison.

Rappelant mon profond respect pour les grandes religions du monde – et donc aussi pour les musulmans qui adorent le Dieu unique et avec qui nous sommes engagés à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les biens de la morale, la paix et la liberté-, j’espère que mes paroles à Ratisbonne pourront constituer un encouragement à un dialogue positif entre les religions, comme entre la raison moderne et la foi des chrétiens”.

Sorry, the comment form is closed at this time.