Juin 122012
 

Le pèlerinage islamo – chrétien n’est pas le pur fruit du hasard. Depuis plusieurs siècles on vénère au hameau des Sept Saints en Vieux Marché les Sept Saints d’Ephèse. Le culte des Sept Dormants attesté A Ephèse dès 450 s’est éteint vers le 17e siècle et il est tombé dans l’oubli, sauf en Bretagne. Le lien entre les Sept Dormants d’Ephèse et les “Gens de la caverne” de la sourate 18 du Coran a été établi par Reinbrecht en 1880, puis par les orientalistes Clermont et Ganneau en 1899 et Louis Massignon en 1950. Le pardon des Sept Saints a du être ré-identifié comme étant celui des Sept Dormants d’Ephèse en 1878, par l’historien breton Luzel et l’orientaliste Ernest Renan. Louis Massignon a fait le reste au Vieux Marché.

A lire également