Mar 232012
 

in Islamochristiana 12 (1986), pp. 49-72

Le GRIC a étudié pendant trois ans (1982-1985) les problèmes que pose la sécularisation à l’islam et au christianisme. Dans le cadre général de l’évolution de notre monde vers une société plurielle, le problème des relations entre l’État et la religion ou les religions a particulièrement retenu notre attention. Le texte qui suit émane directement de divers documents et travaux dont la liste figure en annexe de cet article ; portant sur des aspects particuliers de la question, ils ont été élaborés à titre individuel ou collectif dans les sections locales du GRIC. On s’y reportera utilement pour expliciter, développer et justifier certaines affirmations exprimées ici, notamment en ce qui concerne l’analyse du Coran, l’histoire des pouvoirs en Islam et les rapports de l’Église et de l’État en Europe.