Juil 102012
 
24-29 août 2005 à Rabat
vendredi 2 décembre 2005
par Gric
popularité : 5%
 

Depuis 1977, au sein du GRIC (Groupe de recherches islamo-chrétien), des chercheurs chrétiens et musulmans se rencontrent régulièrement en différents pays pour dialoguer et approfondir des questions importantes comme le rapport aux Textes sacrés, pluralisme et laïcité, foi et justice, péché et responsabilité éthique ou les identités en devenir.

En août dernier, venus de Barcelone, Beyrouth, Lyon, Paris et Tunis, ils se sont retrouvés à Rabat où le GRIC du Maroc les a accueillis pour leur séminaire international annuel dont l’activité principale fut de clore un travail de deux ans sur « Lieux saints, lieux de violence et de paix » en vue d’une publication courant 2006.

Cette rencontre fut l’occasion d’aller à la rencontre du public marocain dans le cadre de deux ateliers. Ils se déroulèrent à la Bibliothèque nationale du Maroc où étaient exposés des manuscrits anciens de la Torah, de la Bible et du Coran. La première matinée fut consacrée à la présentation du livre Ces Ecritures qui nous questionnent dont la traduction arabe vient de paraître à Beyrouth. La seconde abordait des questions d’actualité comme l’identité dans les couples mixtes au Maroc ou la présence chrétienne au Maroc de 1850 à nos jours.

Pour les deux années à venir, les membres du GRIC ont pris un nouveau thème de recherche : « Entre musulmans et chrétiens : quelles frontières ? ». Celui-ci devrait les amener à réfléchir à des réalités telles que le prosélytisme, les conversions, la da’wa et à ces grandes mutations en terme d’immigration ou d’éducation dont nous sommes les témoins en ces temps de mondialisation et de recherche identitaire.