Miséricorde Par Gric Tunis

 Brèves  Commentaires fermés sur Miséricorde Par Gric Tunis
Avr 052016
 
Miséricorde Par Gric Tunis

La miséricorde, c’est se laisser toucher par le malheur d’autrui et agir en conséquence. Rien à voir avec un sentiment vague ou une mièvrerie affective ! La miséricorde nous saisit aux tripes, comme l’indique l’étymologie du mot grec qu’on traduit souvent par compassion. Elle nous bouleverse de l’intérieur. La miséricorde est l’attribut de Dieu par excellence, pour les chrétiens et pour les musulmans.

Cycle de Noé :Essai d’exégèse et d’herméneutique par S.Amedro

 Noé, Les dossiers du GRIC  Commentaires fermés sur Cycle de Noé :Essai d’exégèse et d’herméneutique par S.Amedro
Mar 232016
 
Cycle de Noé :Essai d’exégèse et d’herméneutique par S.Amedro

Il ne faut pas réduire le récit de Noé au seul récit du Déluge. Ce n’est, en fait, qu’un épisode qui se situe au cœur d’un cycle plus large qui concerne Noé et qui couvre les chapitres 5 à 10 de la Genèse voire jusqu’au chapitre 12 si l’on suit la tradition juive (qui intègre le récit de Babel et la généalogie de Sem à Abraham). Nous proposons d’essayer de travailler le cycle de Noé globalement pour découvrir la place et la fonction particulière qu’il occupe, à savoir un véritable récit de « médiation » à l’articulation de plusieurs problématiques herméneutiques :
– articulation entre un récit babylonien préexistant et une intention théologique du ou des auteurs qui affrontent cette situation et confessent la présence et l’intervention de Dieu dans l’histoire (le Déluge comme figure de l’Exil, Noé comme figure de restauration et image d’un Dieu qui console de la malédiction de la terre, théologie de l’Alliance conclue avec l’humanité tout entière). Il est sans doute possible de comprendre ce récit comme une herméneutique théologique de la culture et de l’histoire portée par la question fondamentale : est-ce que Dieu intervient dans notre histoire ?
– articulation dans un récit mythologique unique de deux traditions théologiques différentes qui tentent d’appréhender le scandale du mal chacun de leur manière. Il est alors possible de relire le récit mythologique comme une herméneutique philosophique (et non plus théologique) de l’espérance : face au mal (moral autant que radical), que m’est-il permis d’espérer ?
– enfin, en choisissant le récit mythologique comme support d’une réflexion aussi bien théologique (comment Dieu intervient dans l’histoire ?) que philosophique (que m’est-il permis d’espérer ?), le cycle de Noé se trouve de facto à l’articulation d’une problématique herméneutique fondamentale entre « histoire » et « vérité ».

Lire l’épisode de Noé avec Origène (185-254) par Marc Botzung, GRIC Paris

 Noé, Les dossiers du GRIC  Commentaires fermés sur Lire l’épisode de Noé avec Origène (185-254) par Marc Botzung, GRIC Paris
Mar 042016
 
Lire l’épisode de Noé avec Origène (185-254) par Marc Botzung, GRIC Paris

Comment lire l’épisode de Noé (Gn 6,1-9,17) aujourd’hui et comment le comprendre ?
Dans cette étude le choix a été fait de se laisser guider par un auteur ancien : Origène. Il est souvent considéré comme le Père de l’exégèse chrétienne tant son talent et sa richesse de pensée vont être fondateurs pour les commentaires de l’Écriture dans les siècles ultérieurs.
Après une rapide présentation d’Origène lui-même, l’auteur cherche à distinguer les niveaux de lecture qu’il opère en spécifiant à chaque fois les enjeux et les buts de ces interprétations . La richesse de la réflexion d’Origène et de son commentaire s’est déployée à travers une attention au texte interprété selon trois niveaux de lecture, excellente antidote à tout fondamentalisme ! La tradition chrétienne retiendra d’ailleurs jusqu’à nos jours la légitimité de cette pluralité d’approches, en les systématisant voire en les développant. Ainsi en plus des interprétations littérale, spirituelle et morale, exposées, une interprétation anagogique, c’est-à-dire visant les fins dernières, sera encore rajoutée parfois. L’auteur s’interroge aussi sur l’éventuelle actualité de telles lectures.

Déclaration de Marrakech

 Approfondir le dialogue, Textes musulmans  Commentaires fermés sur Déclaration de Marrakech
Fév 182016
 
Déclaration de Marrakech

Une conférence a été organisée du lundi 25 au mercredi 27 janvier à Marrakech par le ministère des affaires islamiques et le Forum pour la promotion de la paix dans les sociétés musulmanes.

Nous reproduisons ci-dessous d’une part le texte intégral du message adressé par SM le Roi Mohammed VI aux participants au Congrès sur “Les droits des minorités religieuses en terre d’Islam dont lecture a été donnée par le ministre des Habous et des affaires islamiques, M. Ahmed Toufiq, lors de la cérémonie d’ouverture de ce Congrès placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine., et d’autre part la déclaration finale, déclaration de très haute importance, puisque 300 responsables musulmans, venus de plus de 120 pays défendent publiquement les droits des minorités religieuses en terre d’islam.

Louis Massignon , hôte de l’étranger: Par Françoise Jacquin, Editions Chemins de dialogue

 Brèves  Commentaires fermés sur Louis Massignon , hôte de l’étranger: Par Françoise Jacquin, Editions Chemins de dialogue
Fév 102016
 
Louis Massignon , hôte de l’étranger: Par Françoise Jacquin, Editions Chemins de dialogue

Françoise Jacquin dans son livre intitulé “Louis Massignon , hôte de l’étranger” aux éditions ” chemins de dialogue”, réussit ici un tour de force : réunir en moins de cent pages l’essentiel de la vie et de l’œuvre de l’islamologue et orientaliste, Louis Massignon aussi brillant que prolixe. Ce texte clair et concis aborde tout ce qui fut constitutif de ce destin si particulier, que Pie XI lui-même qualifia de « prédilection », tout en mettant à la portée d’un public large l’héritage de ce savant, mystique et surprenant précurseur. Par une sélection minutieuse de longues citations, Massignon prend lui-même la parole au fil des pages. Il y raconte avec poésie sa conversion radicale à la foi chrétienne au contact de l’islam et le désir brûlant qui ne le quitta plus ensuite : s’offrir en offrande pour ses « frères séparés », par la prière, la charité et le témoignage, tout en vivant avec eux un authentique « partage de vérité ». Une existence riche d’enseignements pour notre siècle, de plus en plus appelé à vivre une rencontre apaisée entre chrétiens et musulmans.

Noé et la question de l’interprétation des textes bibliques par Henri de La Hougue Gric Paris

 Noé, Les dossiers du GRIC  Commentaires fermés sur Noé et la question de l’interprétation des textes bibliques par Henri de La Hougue Gric Paris
Fév 022016
 
Noé et la question de l’interprétation des textes bibliques par Henri de La Hougue Gric Paris

Lors des premières discussions sur Noé dans les traditions musulmanes et chrétiennes sont apparues des divergences sur l’interprétation des écritures : à quel genre littéraire appartient le récit de Noé ? Le personnage de Noé a-t-il existé ? Si oui, quel est le lien entre ce personnage historique et le texte ? Si non, quel est le sens de ce récit pour les rédacteurs du livre de la genèse et pour les lecteurs actuels de ce texte. Comment faut-il interpréter les différents éléments de ce récit : métaphoriquement ou comme points d’ancrage historiques ?
Comment interpréter la perversion du peuple avant le déluge : faut-il y voir, comme le fait spontanément l’islam, les conséquences d’une perversion du monothéisme voulu originellement par Dieu ? Ou bien faut-il y voir une réflexion plus générale sur la justice et le mal dans le monde, indépendamment de la question monothéiste, laquelle se serait posée plus tardivement ?

Noé, figure du salut par Henri de la Hougue GRIC Paris

 Noé, Textes chrétiens, Approfondir le dialogue, Les dossiers du GRIC  Commentaires fermés sur Noé, figure du salut par Henri de la Hougue GRIC Paris
Jan 042016
 
Noé, figure du salut par Henri de la Hougue GRIC Paris

L’articulation entre l’appartenance à un peuple à qui Dieu s’est révélé de manière particulière et la conscience d’être inscrit dans un plan de Dieu plus large qui s’adresse à l’ensemble de l’humanité est fort complexe. La figure de Noé est une clef incontournable de cette articulation, puisque qu’elle représente symboliquement la première alliance avec l’humanité après la chute. Noé tient un rôle tout particulier, d’une part grâce à sa sainteté, d’autre part grâce à la première alliance conclue entre Dieu et l’humanité par son intermédiaire.
Il constitue donc pour la théologie chrétienne du pluralisme religieux un élément charnière.

Joyeuses fêtes ! GRIC International

 Brèves  Commentaires fermés sur Joyeuses fêtes ! GRIC International
Déc 192015
 
Joyeuses fêtes !   GRIC International

Le hasard du calendrier, qui ne se reproduira pas avant 33 ans, veut que la plupart des musulmans fêteront le Mouled, la naissance du prophète Mohammed, pratiquement le jour où les chrétiens célèbreront Noël. Que ce soit plus que jamais l’occasion de partager dans la Joie des moments d’amitié, agrémentés d’échange de spécialités culinaires et […]

La ‘conversion’ de J.-M. Abd-el-Jalil vue du Maroc par Anne Balenghien, GRIC Maroc

 Publications du GRIC, GRIC de Rabat  Commentaires fermés sur La ‘conversion’ de J.-M. Abd-el-Jalil vue du Maroc par Anne Balenghien, GRIC Maroc
Déc 042015
 
La ‘conversion’ de J.-M. Abd-el-Jalil vue du Maroc par Anne Balenghien, GRIC Maroc

Anne Balenghien entreprend ici de rendre compte, aussi fidèlement que possible, de l’écho suscité, dans la société musulmane et marocaine, par l’événement que constitua la « conversion » de J.M. Abd-el-Jalil .Disciple, ami, filleul de Louis Massignon, Jean-Mohammed Abd-el-Jalil a vécu un parcours singulier, conjuguant, en son intime, des liens indestructibles avec ses deux communautés : celle de son origine (sang, patrie, foi) et celle de son appel (Jésus-Christ, Eglise). Ce parcours n’a pas manqué de surprendre l’une et l’autre de ses deux communautés, de les questionner, de provoquer leurs réactions.
Cet article est suivi de quelques réflexions de Mohamed-Sghir Janjar , GRIC Maroc, inspirées par la lecture du texte d’A. Balenghien.

En ces jours difficiles…

 Brèves  Commentaires fermés sur En ces jours difficiles…
Nov 182015
 
En ces jours difficiles...

Comme de nombreuses associations engagées dans le dialogue, nous condamnons fermement tous les attentats récents et nous nous engageons, de notre côté, à tout faire pour que le dialogue et le respect de chacun dans sa foi, quelle qu’elle soit, soit toujours premier dans nos échanges